Et si j’ai trop de Val’heureux en caisse ? - Le Val'heureux

Et si j’ai trop de Val’heureux en caisse ?

Un tel projet met du temps à se construire. Pour l’instant, un commerçant qui a trop de Val’heureux en caisse et qui ne sait pas comment les faire circuler peut demander à l’ASBL le Val’heureux de lui reconvertir gratuitement ses V contre des €. Plus tard, quand davantage de boucles économiques seront établies et que les commerçants auront des possibilités de payer leurs fournisseurs en V, l’assemblée générale, dont les commerçants partenaires font partie, pourra éventuellement décider de faire payer des frais de change (uniquement pour des reconversions de Val’heureux en euros) pour décourager les commerçants de faire sortir des V du système. C’est l’assemblée générale qui pourra aussi décider également d’éventuelles exceptions pour certains secteurs (exemple, les bijouteries, parce que les bijoutiers ont peu de fournisseurs locaux – il faudra néanmoins examiner les autres possibilités de faire circuler le V). Aujourd’hui, le Val’heureux est toujours dans sa phase de démarrage (lancer une monnaie citoyenne et reconstruire un système économique local prend du temps !) et il n’y a encore que peu de producteurs dans le système, donc aucun frais de reconversion n’est envisagé. De plus, une version « électronique » du Val’heureux est en chantier (PC banking, smartphone et SMS). Il permettra d’encore mieux faire circuler la monnaie. Des verrous seront levés. La question des frais sera alors peut-être posée à l’assemblée générale.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

No Related Post